le cours de BodyPump

LES BONNES CHOSES

le cours de BodyPump

Je ne suis pas sportive pour un sou mais je me fais violence

MON PREMIER ABONNEMENT À LA SALLE DE SPORT 

J'ai testé chaque machine, j'ai fait ma sélection et j'ai vite fait le tour. Ma salle de sport (celle-ci) était juste en bas de chez moi (je ne sais pas si c'était une bonne chose finalement) mais il n'était pas proposé d'autres cours collectifs que les cours de Zumba *tchic tchac boum* (ou bien des cours vidéo) alors j'ai fini par me lasser et, quand la saison est passée, j'ai laissé le sac de sport au placard.

Lire plus

LES BONS MOTS

Poussière d’homme

« C'est un amour facile, sur lequel on ne pose pas de mots. Mieux vaut le faire qu'en parler. Il roule léger. Il n'est pas de ceux auxquels on s'oblige pour ne pas vivre seul ou pour tromper l'ennui. Pas de ces amours que l'on couche sur un faire-part, que l'on grave dans les registres de l'état civil, pas de ceux qui donnent des enfants ou tiennent des promesses pour l'avenir du monde, pas non plus de ceux dont la passion vous brûle et vous dévore. Juste un amour qui souffle sur le coeur, juste le plaisir sans les devoirs, la caresse sans la gifle, le baiser sans la morsure. Je ne tombe pas amoureux, je m'élève amoureux.»     David Lelait-Helo

10

detox capillaire – 1 shampoing par semaine

DE HAUT EN BAS

detox capillaire – 1 shampoing par semaine

Les cheveux longs c’est de l’entretien, y’a pas à dire !
Et parce que j’aime me compliquer la vie (pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué), il y a un peu plus de deux ans (presque trois je crois), je me suis mise à lire les étiquettes* et j’ai décidé de ne plus acheter quoi que ce soit qui contienne une once de diméthicone (autre nom du silicone, parmi tant d’autres) afin de laisser respirer mon cheveu et de ne plus l’étouffer sous cette fine couche imperméabilisante qui le rend (immédiatement) brillant et soyeux certes, mais qui le tue à petit feu. Le plus compliqué étant de trouver des soins, masques ou après-shampoing, sans silicone (et sans se ruiner) ; et je ne parle même pas des produits (serum ou crème) dits sans rinçage : toujours blindés de choses qui font plus de mal que de bien.

Continue reading

EXPÉRIENCES

adopter un chat (ou deux) et soigner ses allergies

{...} deux bébés chats à charge. 

ENFANT 

J'ai grandi entourée d'animaux : des chats, un chien-loup, des cochons d'Inde (au moins quatre), un lapin (toujours en vie), des hamsters qui se multiplient comme par magie, des rats (domestiques, entendons-nous), des poissons rouges, des oiseaux, une famille de chinchillas aussi et j'en oublie sûrement ; jamais sans une boule de poil à la maison ! Une fois partie de chez papa-maman, avoir mon chez-moi signifiait avoir ma boule de poil (au moins une) - sauf que :
1111
- inconcevable pour moi d'envisager un chien en appartement,
- pas le coeur à avoir un animal en cage non plus,
- le Chéri est allergique aux chats (aux poussières et aux acariens aussi).

Lire plus

Bali Verne

AU-DELÀ

Bali Verne

Paris, le 30 septembre 2016 - dix-huit heures d'avion : destination Bali. 

AU SEPTIÈME CIEL

C'était la première fois qu'on allait aussi loin (au-delà des frontières de l'Europe). Bizarrement, le trajet n'a pas semblé si long, les petits écrans et la sélection de films proposée dans l'avion y sont pour beaucoup - la mélatonine aussi *ZZZ*. Nous avons volé avec la compagnie Eva Air et Hello Kitty ; il nous a semblé que les hôtesses avaient été recrutées selon un critère de "mignonnerie" évident (les joues roses et les yeux qui rient).

LES PIEDS SUR TERRE

Nous avons atterri à Denpasar et - parce que je suis une fille organisée - un monsieur, Made, nous attend à la sortie de l'aéroport, nos deux prénoms écrits sur une pancarte (j'ai toujours voulu voir mon prénom sur une de ces pancartes, comme dans les films). Il sera notre chauffeur (bien plus que ça dans les faits) pour les 7 premiers jours de notre séjour, le temps que nous avions décidé de passer à Ubud.

Lire plus

LES BONS MOTS

La Couleur des Sentiments

«Je capitule et allume une nouvelle cigarette, bien que le ministre de la Santé soit venu hier soir à la télévision pointer un doigt accusateur sur tous les fumeurs et tenter de nous convaincre que le tabac allait nous tuer. Mais maman m'a dit un jour que les baisers avec la langue me rendraient aveugle et j'en viens à croire que ma mère et le ministre de la Santé sont partie prenante d'un vaste complot ourdi pour que personne n'ait jamais ni plaisir ni amusement.»     Kathryn Stockett

5